« Humain, trop humain », de Louis Malle

humain-trop-humain

Dans son film Humain, trop humain (1972), le cinéaste Louis Malle s’immerge complètement dans la chaîne de montage des usines Citroën.

Ce film sans parole et sans point de vue, donne à voir des machines et des visages dans un bruit assourdissant.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search